24 novembre 2010

Belding Corticelli

Le creusage du canal Lachine au début du 19è siècle permit deux choses importantes: permettre aux bateaux de continuer à naviguer vers l’ouest et l’industrialisation du canal qui s’amorça vers 1850. Plusieurs compagnies vinrent s’établir le long du canal et tout ce secteur devint non seulement le berceau de l’industrialisation au pays mais aussi le plus important secteur manufacturier en province.

Parmi les nombreuses compagnies à profiter de la proximité du canal il y eut la Belding Paul & Co. Bien que la compagnie existait depuis 1876, c’est en 1884 qu’elle fit construire le bâtiment se trouvant entre la rue du Canal, le canal Lachine et à l’ouest par la rue des Seigneurs. Haut de cinq étages, en brique rouge et orné ne nombreuses fenêtres, l’édifice suivait assez bien le courant architectural industriel de l’époque.


En 1911, Belding Paul fusionna avec Corticelli et devint alors la Belding Corticelli. Son principal produit était la soie qui était bien entendu utilisée dans la couture générale et la confection de vêtements; industrie qui fonctionnait alors à plein régime à Montréal et en périphérie. Les employés de la Belding Corticelli ne manquèrent certainement pas de travail. A défaut d’être un employeur de taille avec une usine immense, la Belding Corticelli eut néanmoins le mérite d’être le gagne-pain de bien des familles.
Qu’en est-il aujourd’hui? Avec l’ouverture de la voie maritime du St-Laurent en 1959, le canal Lachine devint rapidement obsolète et fut éventuellement fermé. Les industries durent s’adapter et bon nombres d’entre elles durent tout simplement fermer où se voir acheter par d’autres compagnies qui relocalisèrent les effectifs. La Belding Corticelli eut le bonheur de ne pas passer sous le pic des démolisseurs et fut récemment convertie en habitations. Une excellente récupération du patrimoine industriel qui devrait être imitée plus souvent. Pour admirer ce splendide bâtiment, prenez Notre-Dame en direction ouest et tournez à gauche sur des Seigneurs, après une légère courbe vous aboutirez sur le petit pont Des Seigneurs et appercevrez l’édifice de l’autre côté du canal à gauche.


En prime, si vous allez dans le quartier chinois à Montréal, promenez-vous sur de la Gauchetière entre Saint-Laurent et Saint-Urbain et portez attention aux murs. Avec un peu de chance vous appercevrez ceci:


5 commentaires:

  1. Ce n'est pas la seule usine de Belding Corticelli être encor debout. Celle de Coaticook est toujour debout même si elle est en piteuse état en ce moment. Elle a femer en 2004. si vous vistez les Gorges de Coaticook vous pouvez voir l'arrière de l'usine, mais aussi des objets de l'usine

    Suivez les liens suivent ou taper Belding Corticelli Coaticook dans moteur de recherche

    http://www.histoire-coaticook.qc.ca/frames/circuit.html

    http://www.cyberpresse.ca/la-tribune/estrie/201003/23/01-4263346-que-deviendra-le-batiment-de-la-belding-corticelli.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=envoyer_cbp

    http://www.habitationscorticelli.com/index2.php?page=projet.

    RépondreEffacer
  2. Ah oui, c'est à deux pas de l'ancienne usine de Sonoco aussi, sur la même rue!

    RépondreEffacer
  3. Merci Chantal pour cette information!

    Francis: Effectivement, le secteur du canal Lachine était très dense en usines de toutes sortes.

    RépondreEffacer
  4. Usine Sonoco?
    Connais pas.
    Abandonnée elle aussi?

    RépondreEffacer
  5. Je ne suis pas au courant d'une usine Sunoco à côté de Belding près du canal Lachine et pourtant je suis souvent passé dans le coin.

    RépondreEffacer