5 décembre 2010

Combattre l'hyperacidité en 1957

En 1957 le ministre des finances du gouvernement Duplessis prévoit dans son budget une hausse de dépenses de $100 millions, du jamais vu. Duplessis annonce la construction de la première autoroute au Québec et qui reliera Montréal à St-Jérôme. Duplessis, toujours, impose la loi du cadenas mais la Cour Suprême l'invalide. A ce moment-là Duplessis à certainement dû utiliser le produit-vedette d'aujourd'hui.


Cliquer pour agrandir

Les années 50 ont été une véritable orgie alimentaire de viande rouge, de shortning, de beurre, de sauces riches et épaisses. Il ne faut donc pas s'étonner que plusieurs personnes de l'époque se retrouvaient comme ça avec des brûlures d'estomac fréquentes.  Ici, on soigne le bobo plutôt que de soigner la cause du bobo. 

Cette pub en noir et bleu est simple, dégagée et va droit au but. Le produit est dans le centre afin de lui donner tout l'importance voulue. Le texte se lit très bien dans le sens vertical et on ne s'est pas perdu à alourdir l'ensemble d'éléments inutiles. Clair, propre, simple et aéré mais efficace.

2 commentaires:

  1. Il est clair aussi que le graphisme en est à ses premiers balbutiements. Le texte sur le "cylindre" a quelque chose de faux.

    Intéressant de voir l'accent mit sur les points à souligner: NOUVEL ingrédient, SEULEMENT, 20 CENT le paquet etc. etc. etc.

    Ce serait à mon avis une belle image à montrer à des étudiants de première année en graphisme. Mettre l'accent sur les éléments IMPORTANTS.

    RépondreEffacer
  2. Il serait faux de croire que le graphisme en était à ses balbutiements car c'est un métier qui se pratiquait déjà à l'époque depuis de très nombreuses années. La question n'était de savoir combien le client voulait investir.

    Quant au texte, s'il paraît étrange c'est parce que la police de caractère utilisé sur ces emballages était en italique. Dessiner de tels caractères sur une forme cylindrique est tout un défi et je crois que l'illustrateur s'en est vachement bien tiré.

    Pluche

    RépondreEffacer