20 décembre 2010

RCA Victor pour Noël 1955


Cliquez pour agrandir

Décembre 1955. Au Québec on parle évidemment de cet épouvantable glissement de terrain qui eut lieu le 12 novembre à Nicolet et dans lequel trois personnes perdirent la vie. Plusieurs bâtiments furent emportés dont la cathédrale qui fut complètement détruite. 

Partout au Québec les gens sont attristés de cet évènement mais se préparent néanmoins à fêter Noël dans la joie. Si vous êtes à Montréal sur la rue Ste-Catherine vous y voyez une frénésie et une activité commerciale à couper le souffle. Toutes les vitrines sont décorées de couleurs festives avec des rubans, boucles et personnages du temps des Fêtes. Les foules se pressent dans les grands magasins du temps; Simpsons, Eaton, Morgans, Dupuis Frères et Ogilvie avec sa fameuse vitrine animée. On magasine beaucoup pour offrir des cadeaux mais aussi pour de beaux vêtements pour aller chez la parenté, la recevoir et bien sûr pour assister à la fameuse Messe de Minuit.

Un cadeau très dispendieux mais incroyablement apprécié est un appareil de télévision. Ceux offerts par RCA Victor sont bien jolis mais malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Alors que le salaire moyen de 1955 est d'environ $2800 par an, même le téléviseur le moins coûteux de cette pub à $369 représente un mois et demi de salaire!

La publicité ci-haut a été bien pensée et bien structurée. La couleur verte, évidemment dominante, a été retenue parce qu'elle rappelle le vert du sapin. L'ouverture dans laquelle on voit une famille typique de l'époque a été faite en forme de cadeau avec une boucle en haut. L'ensemble ne souffre pas d'inégalité et fait exactement ce qu'il doit faire: vendre le rêve de possèder un appareil RCA Victor pour 1956.

RCA Victor est une compagnie américaine qui fut fondée en 1919 d'abord sous le nom de Radio Corporation of America. En 1929 elle se porta acquéreur de Victor Talking Machine Company, bien connue pour ses phonographes dont le fameux Victrola. Par cet achat RCA Victor devint en même temps propriétaire majoritaire de Victor Company of Japan (JVC). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire