13 janvier 2011

Histoire de pianos


Cette publicité, peinte sur le mur ouest de l’édifice au coin de Berri et Ste-Catherine m’a donné du fil à retordre pendant un certain temps. Si j’arrivais à lire « J. Donat », le nom de famille lui, m’était indéchiffrable. Plutôt que de rechercher dans la section commerciale du Lovell, j’y suis allé avec l’index des rues. J’ai choisi l’édition de 1919-20 tout en espérant que la publicité était relié au commerce dans le bâtiment, et non pour un autre endroit plus loin comme c’était souvent le cas à l’époque. J’y ai donc trouvé ce que je cherchais. Partiellement.


Selon ce que j’ai pu apprendre en fouillant ailleurs, ce commerce était relié aux pianos mais pas en tant que fabriquant (les pages commerciale du Lovell n’ont pas de Langelier dans la section des constructeurs de pianos) mais était souvent « associée » au constructeur de pianos Pratte qui lui, figure bien dans cette catégorie. La Pratt Piano Co était bien connue depuis sa fondation en 1889 par Louis-Etienne-Napoléon Pratte (qui fut aussi le fondateur, propriétaire et éditeur de la revue « L’art musical » qui parut de 1896 à 1899).




J. Donat Langelier ait commençé à faire des affaires en 1915 à Pointe-aux-Trembles pour ensuite migrer vers le centre-ville. Le commerce fusionna avec Pratte Piano Co en 1926 (devenu propriété d’Antonio Pratte en 1911 lors du décès de son frère). Cette compagnie fusionna de nouveau avec N. G. Valiquette en 1963 pour devenir Langelier-Valiquette Ltée.

Emplacement de la publicité


2 commentaires:

  1. Je me rappel beaucoup de ce magasin et de mon grand père M. Langelier....il n'a malheureusement plus de survivant de cette famille car ma mère sa fille a Donat Langelier viens de décédé fin janvier 2012 a l'âge de 93 ans.

    RépondreEffacer
  2. C'est effectivement très malheureux. Il serait intéressant, j'en suis certain, d'en connaître davantage sur les souvenirs que vous avez de l'endroit.

    Merci!

    Pluche

    RépondreEffacer