25 avril 2011

Des outils à profusion pour 1953


Cliquer pour agrandir

Quel homme n'aime pas pas bricoler toutes sortes de choses avec ses mains? Et pour ceux qui affectionnent particulièrement travailler le bois voilà que la compagnie américaine Cummins leur offre en 1953 cet atelier d'ébéniste d'une longueur de 3 ½ pieds qui contientsept outils en un. Évidemment à presque cent dollars ce n'était pas exactement donné mais les outils de ce genre avaient à l'époque une qualité indéniable qui valait certainement l'investissement: la durabilité.

Cummins-Chicago Corp, le fabricant de cet outil, n'avait pas d'usine à Montréal ni même de bureau. Cette compagnie, fondée en 1887, existe toujours et possède aujourd'hui des bureaux et usines au Canada, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

La publicité d'aujourd'hui est relativement complexe et représente dans sa conception tout un tour de force si l'on prend en considération tous les éléments devant s'y retrouver; du logo de la compagnie, à la description de l'outil, enfin bref. On y a utilisé la photo pour le produit que l'on a subtilement retouché, le reste étant des illustration à la plume au demeurant très bien exécutées. Tous les éléments de cette publicité ont été habilement agençés sans alourdir inutilement et ma foi, ça donne presque l'envie de se procurer cet outil qui semble très pratique.

Site web: www.cumminsallison.com

Le 25 avril en 1953 tombe un samedi et quelle est la nouvelle qui fait jaser? Probablement l'accident qui a coûté la vie à Henri-Paul Mitchell, un entrepreneur de construction de Pointe-Claire qui roulait dans le secteur de Dorval et qui a malheureusement traversé une voie ferrée au mauvais moment. Son véhicule a été frappé de plein fouet par un convoi ferroviaire. Le choc a été épouvantable et le train a mis plusieurs milliers de pieds avant de pouvoir s'arrêter complètement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire