16 mai 2011

D'hier à aujourd'hui: le pavillon de la Tunisie


Situé à courte distance de la Passerelle du Cosmos, sur l’île Notre-Dame, le pavillon de la Tunisie avait de quoi émerveiller les visiteurs. Les murs du bâtiment étaient blancs avec une base de carreaux bleus tunisiens. Le pourtour du pavillon reposait dans une piscine illuminée de jour comme de nuit.

Les différentes sections de l'intérieur du pavillon étaient organisées autour d'un patio central avec colonnades réalisées en Tunisie. C'était destiné à rappeler d'anciens palais arabes. Au centre du patio il y avait un plancher de mosaïque romaine authentique du célèbre Musée Bardo. Cette mosaïque, appelée «Orphée», était à l'étage d'une maison romaine découverte à Chebba en Tunisie. Elle mesurait 12 pieds (4 mètres) sur 9 pieds (3 mètres). Le dessin était constitué d'ovales, de cercles et d'étoiles cadrage représentant des scènes mythologiques. Une partie de la mosaïque date du IIe siècle, une deuxième section a été ajoutée au troisième siècle. Les murs à l'intérieur étaient blancs et les planchers, à l'exception de la mosaïque, étaient de marbre aux couleurs chaudes.

Dans le pavillon, le visiteur pouvait découvrir, outre les nombreux visages de la Tunisie moderne, l'atmosphère des souks que l'on trouvait dans la Médina de Tunis. Dans une autre section on pouvait aussi admirer des artisans tunisiens fabriquer des tapis. Pour les gourmets un restaurant pouvait accueillir 100 personnes où l'on pouvait déguster du café maure servi dans un authentique atmosphère tunisienne parfumée au jasmin tout en écoutant les rythmes enchanteurs du «Malouf». Un des murs du restaurant était décoré d'une grande fresque réalisée par un artiste tunisien, Turki Zoubeir. Cette fresque illustrait le thème de l'Expo 67, «L'homme et son monde».

Aujourd'hui le pavillon est toujours là avec une architecture passablement modifiée. La piscine qui faisait le tour du bâtiment est disparue depuis bien longtemps et un visiteur d'Expo 67 qui entrerait dans le pavillon aujourd'hui ne s'y reconnaîtrait sûrement pas tellement l'intérieur a été modifié. Un des seuls éléments originaux ayant été conservé est la mosaïque de Zoubeir, laquelle se trouve à l'entrée sud, enchassée dans un mur trop petit. Aux côtés des toilettes. Je l'ai prise en photo en 2007 sous des conditions d'éclairage absolument atroces. J'ai utilisé tous les trucs que je connaissais pour bien la faire ressortir mais le résultat est évidemment loin de me plaire. Vous pouvez la voir sur mon blogue photo en cliquant ici.

6 commentaires:

  1. Cool! Ce sont mes premiers souvenirs culinaire ethnique. Depuis j'aime beaucoup cette cuisine magrebienne. En quelle année fut fermée ce pavillon? Car en 67 j'avais 2 ans....

    RépondreEffacer
  2. Il n'a pas été fermé en tant quel puisqu'il sert à différentes choses. Outre les toilettes il y a, durant la saison estivale, une cafétéria. Pratique pour ceux et celles qui vont faire des activités sur les îles.

    RépondreEffacer
  3. C'est pas ce que je voulais dire.
    Quelques pavillons ont continuer leurs activites après 67, donc la Tunisie a arrêter en quelle année?

    RépondreEffacer
  4. La Tunisie je ne sais pas. Faudrait que je me trouve un guide de Terre des Hommes (qui dura de 68 à 81). Quant aux autres c'est assez difficile de faire toute la nomenclature des ceux qui sont restés après Expo 67. Une grande majorité ont continué à servir pour Terre des Hommes mais leur nombre à diminué d'année en année soit à cause de leur état, de démolitions dues aux réaménagements, incendies ou autres. Faut dire aussi qu'ils n'hébergaient pas tous leurs pays d'origine. Celui de la Grande-Bretagne par exemple est devenu le pavillon Montréal. Je vais tâcher de faire quelques recherches là-dessus.

    RépondreEffacer
  5. Ce pavillon était celui de la Tunisie jusqu'en 1970. En 71, c'est le Mexique qui à occupé ce pavillon car la toiture du pavillon du Mexique s'est effondré. De 1972 à 1976, il à été fermé puis ré-ouvert comme vestiaire aux athlètes olympiques. En 1980 lors des floralies, il à été rénové pour abriter le salon de presse.

    RépondreEffacer
  6. Merci beaucoup pour l'info. Et vous avez eu ces informations à quel endroit?

    Pluche

    RépondreEffacer