25 février 2012

Prince Régent en 1953



Prince Régent est un whisky qui fut distillé par la distillerie Gooderham & Worts, laquelle fut fondée en 1869 par James worts et son beau-frère william Gooderham. Dans la deuxième moitié du 19è siècle la compagnie devint l'un des plus gros employeurs de Toronto et produisait la moitié de tout l'alcool fabriqué au Canada. A l'approche du 20è siècle les affaires se sont avérées moins bonnes alors que les gens consommaient davantage de bière et de vin mais la prohibition (Ontario Temperance Act) qui prit effet en 1916 fit beaucoup de mal à la compagnie qui compta alors sur l'exportation vers le Québec. En 1923 la compagnie fut acquise par Harry C. Hatch en 1923 pour la somme de $1.25 millions de dollars. Le même Hatch fit plus tard, en 1926, Hiram Walker & Sons, une autre grosse distillerie.

En 1987 la compagnie fut vendue à des intérêts britanniques, Allied Lyons, laquelle fit fermer la distillerie Gooderham & worts en 1990. Allied Lyons devint Allied Domecq en 1994 lorsque celle-ci fusionna avec Pedro Domecq. En 2005 Pernod Ricard se porta acquéreur de Allied Domecq en 2006 et vendit certaines marques de spiritueux à Fortune Brands et au géant britannique Diageo.

Vous êtes étourdi? Moi aussi.

Mais qui était le Prince Régent? Il faut d'abord réaliser qu'un Régent est d'abord et avant  tout une personne titulaire d'une régence; soit une personne qui exerce la charge de  souverain d'un État quand le titulaire est incapable d'accomplir ses tâches soit en raison de son jeune âge ou encore parce qu'il est en voyage hors du pays. Aussi, Régent est un nom
de famille assez répandu en France...

Est-ce que le Prince Régent, ici mentionné serait George IV qui apparaît dans la Revue des
Deux Mondes au chapître 2 à la page 557 (Les souvenirs du médecin de la reine Victoria - Le procès et la mort de la reine Victoria) où il est appelé effectivement le premier gentilhomme de l'Europe en raison de son intelligence et son comportement distingué? On ne trouve cepandant aucune mention dans le livre à l'effet que Goerge IV aurait pratiqué un tant soit peu l'art de la fauconnerie.

Dans le livre Les Fouilles de Fourvière, publié en 1913-14, on mentionne aussi un Prince Régent, premier gentilhomme d'Europe, qui aurait fait savoir à Jane Austen qu'il avait  beaucoup d'admiration pour son oeuvre et qu'il se serait jugé très honoré si l'auteure voulait bien lui dédier un de ses romans. Enfin, rien n'est véritablement clair à ce sujet. 

Cette publicité parut en avril 1953. Le 29 avril de ce mois on évita de justesse une catastrophe dans l'est de Montréal quand un violent incendie prit naissance dans un immeuble sur le terrain de la pétrolière Canadian Oil, près de l'intersection des rues Cadillac et Notre-Dame. Le feu menaçait de faire exploser  près de neuf immenses réservoirs de 700,000 litres chacun.  Le travail acharné de plus de 225 pompiers a pu empêcher le pire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire