18 mars 2012

Les poêles Gurney en 1953


Vous avez déjà probablement vu ces anciens poêles en fonte que l'on retrouvait anciennement dans les chaumières du Québec. Ils étaient évidemment très beaux dans leur style rustique mais pouvoir demander à une mère de douze enfants à l'époque si elle aimait son poêle vous aurait probablement valu une méchante paire d'yeux. Ils étaient diablement lourds, pas toujours faciles à utiliser et encore moins à nettoyer. 

C'est pour cette raison que les manufacturiers d'appareils ménagers se tournèrent dans les années 30 vers des gens spécialisés dans le design industriel afin d'améliorer l'apparence, la fonctionalité et la performance de ces appareils. Le changement ne se fit évidemment pas du jour au lendemain et connut son plus grand essor après la Seconde Guerre.

Le design industriel était une impulsion créatrice qui dépendait de critères économiques, techniques, esthétiques et fonctionnels afin de pouvoir d'en arriver en bout de ligne avec une gamme de produits originaux. Ces nouvelles créations étaient intimement liées à la publicité, comme celle d'aujourd'hui, contribuèrent à accroître la consommation de produits manufacturés. Entre autres, on vit apparaître une certaine forme de standardisation entre les différents appareils, créant une forme d'harmonie tant visuelle que fonctionnelle.
 
Le four Gurney que l'on voit ici dans cette publicité de 1953, quoique très élégant, est une inspiration directe des designs de Raymond Loewy, l'une des figures les plus représentatives du design industriel et à qui l'on doit le fameux réfrigérateur Coldspot qu'il avait conçu dans les années 30. Loewy avait d'ailleurs signé le design d'un poêle Frigidaire à la fin des années 40 et qui, à très peu de choses près, y ressemble énormément.

On apperçoit ici la facture moderne du poêle, soit un assemblage de plaques d'acier soudées vernissées de porcelaine blanche et agrémenté de pièces chromées. Celui que l'on voit est le modèle au gaz bien que Gurney en fabriquait aussi qui fonctionnaient à l'électricité.

Cette publicité est très caractéristique des années 50 avec la représentation typique de la femme modèle de ces années-là; impeccablement coiffée, souriante et capable de concocter d'appétissants plats en un tournemain, image qui sera évidemment démolie dans les années qui suivront.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire